Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Nassim Lachelache

Le blog de Nassim Lachelache

Ce modeste blog se veut être un partage d'idées et la contribution au débat politique de notre temps. Fontenaysien depuis toujours, j'aime ma ville et m'investis au quotidien pour que chacun de mes concitoyens vive au mieux notre ville. Je combats toutes formes d'inégalités, d'exclusions et de racismes. Vous trouverez dans ce blog des prises de position aussi bien locales, nationales qu'internationales.


Des moustiques génétiquement modifiés pour tuer leurs petits

Publié par Nassim Lachelache sur 1 Novembre 2011, 01:06am

Catégories : #International

624 341 3954ddb78fadf309bbdc355594277c3f-1320078255Qu'allons nous encore inventer. Voilà que nous faisons en sorte que les insectes considérés comme "nuisibles" tuent leurs petits. Il est certains que les moustiques générèrent de grave maladie comme la paludisme qui a fait d'après l'OMS Organisation Mondiale de la Santé) plus de 850 000 morts en Afrique sub-saharienne (région la plus touchée au monde). Cependant, je reste septique quant à toute intervention humaine dans la chaîne de la vie. De la même manière que je pense que les OGM sont nocifs pour notre corps et ce, malgré les bienfaits potentiels de cette découverte sur l'utopique fin de la famine dans le monde, j'émets des réserves quant aux conséquences de tels actes. Je pense qu'à vouloir tout contrôler, tout le temps, on se brule.

Je prendrais comme exemple, l'expérience en 1859 de Thomas Austin, un britannique amateur de chasse du sud de l'Australie et nostalgique de son pays, qui importa de Grande-Bretagne 12 couples de lapins. 50 ans plus tard, on en comptait 600 millions qui ont colonisé 60% du territoire. Ce fut la fuite de quelques lapins suite à un incendie qui fut à l'origine d'une de pire catastrophe qu'ait connu l'Australie. Toutes les méthodes vont être essayées pour stopper cette invasion. L'introduction du renard tout d'abord, prédateur naturel des lapins qui au lieux de s'en prendre à ses derniers va attaquer les petit marsupiaux déjà gravement menacés. Ce sera ensuite, l'utilisation de l'arme virale. Un virus qui éradiquât effectivement 80% des "envahisseurs" les premières années mais se vit rapidement inefficace grâce à l'adaptation et à l'immunisation des lapins de ce virus. La puce espagnole vue ensuite introduite puis un autre virus fut "accidentellement" introduit et enfin, la dernière trouvaille fut un virus immunocontraceptif. 

Grâce à tous ces moyens, la population de lapins a quand même diminué d'un tiers et n'est plus que de deux cent millions. Mais la lutte n'est pas prête de finir dans ce pays qui ne comptait pas un lapin. Jouer aux apprentis sorciers peut coûter cher à l'humanité. Ne jouons pas avec cela, c'est contre nature.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents